LAOSOPHIE par opposition à Démosophie

Laos signifie le Peuple de DIEU, la Nation prise dans son ensemble. C'est du mot grec LAOS que vient le mot Laïque. Seul le Peuple est souverain. Il est temps de réunir ceux qui veulent redonner le Pouvoir au Peuple de Dieu et au Libre Arbitre des Hommes. (ce Blog non professionnel, ne fait pas appel à la publicité ni à des subventions pour exister , il est gratuit et tenu par des bénévoles).

schwartz

WWIII : Soignez vous-même les maladies que les autres ne veulent pas guérir mais soigner jusqu'à votre Mort car cela est plus rentable.

Publié le 11 janvier 2018 par José Pedro, collectif des rédacteurs dans LAOSOPHIE sur Overblog

WWIII : Soignez vous-même les maladies que les autres ne veulent pas guérir mais soigner jusqu'à votre Mort car cela est plus rentable.

Laurent Schwartz est un récidiviste. Dans Cancer : guérir tous les malades, un livre paru en 2013 (éditions Hugo Doc), il affirmait que la lutte contre le cancer fait fausse route. Il réitère dans Cancer, un traitement simple et non toxique, publié l’an dernier (éditions Thierry Souccar). Un nouveau pavé lancé dans la mare de la cancérologie, qu’il assume parfaitement : « Aujourd’hui, le cancer tue 150.000 personnes par an en France. Malgré les milliards engloutis dans la recherche, la survie des patients n’a pas significativement bougé. À part chez les enfants, où les progrès sont réels, on meurt presque autant du cancer que dans les années 1960 dans les pays occidentaux. Certes, le taux de guérison augmente pour certains cancers, comme celui du sein, mais c’est surtout parce qu’un nombre plus élevé de tumeurs bénignes, non agressives, sont dépistées. » Au banc des accusés, « le trop-plein d’argent et le politiquement correct qui ont figé la recherche et empêché toute alternative ».

Celui qui parle est un iconoclaste, mais n’a rien d’un fantaisiste. Cancérologue depuis 1993 à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP–HP), il a fait ses études de médecine à la faculté de Strasbourg, dont son père était le doyen, puis s’est formé à la Havard Medical School, une faculté de médecine états-uniennes parmi les plus prestigieuses. « J’ai passé près de tente ans à travailler sur un sujet, le cancer. Le plus dur a été d’accepter que mes maîtres, en France ou à Harvard, ne savaient pas. Malgré tous les effets d’annonce, toutes les clameurs, il est une vérité : le roi est nu », écrit-il. Cette « vérité », Laurent Schwartz l’a rendue publique en 1998 dans Métastases, vérité sur le cancer (éditions Pluriel), où il décrivait les limites de la chimiothérapie et l’urgence d’explorer d’autres pistes. Une remise en cause qui lui a valu d’être exclu de l’AP–HP. Après une « réinsertion de façade », dit-il, il a longtemps été détaché auprès de l’École polytechnique, puis placardisé.

« Par rapport à un tissu sain, un tissu cancéreux ingère dix fois plus de glucose »

Mais Laurent Schwartz est un homme libre. Plus que jamais, il en est persuadé : si la guerre contre le cancer n’apporte pas les victoires espérées, c’est que cette « sale maladie » est plus simple qu’il n’y paraît. « Le cancer est probablement une maladie du métabolisme liée à un dysfonctionnement de la digestion cellulaire, explique-t-il. Lorsque la mitochondrie, qui est la centrale énergétique de la cellule, n’arrive plus à digérer le glucose et à le transformer en énergie, il ne brûle pas, fermente et s’accumule dans la cellule, qui se met à grossir puis à se diviser et à envahir les tissus. » Et d’ajouter, pour le profane : « Quand on fait du jogging, on brûle du sucre pour fabriquer de l’énergie et on ne grossit pas. C’est pareil avec la cellule. Au contraire du diabète, dont la cellule ne peut capter le sucre, car il n’y a pas assez d’insuline, le cancer, lui en est gorgé, car pour survivre, la cellule anormale s’en nourrit. Par rapport à un tissu sain, un tissu cancéreux ingère dix fois plus de glucose. » Pour preuve, quand un cancérologue veut vérifier la nature maligne d’une tumeur ou suivre l’efficacité de son traitement, il fait un Pet scan. Cet examen consiste à injecter du sucre radioactif au patient qui va vite être capté par les cellules cancéreuses, qui en sont friandes.

La piste métabolique n’est pas neuve : elle a été ouverte par le biochimiste allemand Otto Warburg, prix Nobel de médecine en 1931. Des milliers de publications internationales y font référence et plusieurs équipes s’y consacrent actuellement. « Des chercheurs ont injecté des mitochondries de cellules normales à des cellules cancéreuses, ces dernières ont été guéries et ont cessé de se multiplier. Cela prouve que le cancer n’est pas une maladie du seul génome, comme on le pense », assure le médecin. Mais alors, le tabac, l’alcool, l’amiante et tous les cancérigènes figurant sur les listes officielles compteraient-ils pour du beurre ? « Mon propos n’est pas de minimiser leur toxicité, prévient-il. Ces agressions provoquent une inflammation chronique qui fait vieillir l’organisme prématurément et empoisonne ou inactive progressivement la mitochondrie. » Un mécanisme qui pourrait expliquer que les deux tiers des cancers se déclarent après 70 ans : « L’âge est le premier facteur de risque de cancer. Or, en vieillissant, l’oxygène n’atteint pas bien la mitochondrie, qui s’asphyxie, le rendement énergétique s’effondre. La cellule ouvre les vannes et se gorge de sucre. »

Pour le chercheur, un des moyens de vaincre le cancer n’est pas uniquement de tuer les cellules cancéreuses, comme le font les traitements classiques, mais de rétablir leur métabolisme en relançant la mitochondrie. Une hypothèse que cet « explorateur », comme il se définit, teste avec une équipe de physiciens, mathématiciens, biologistes, médecins… Ils ont injecté des cellules cancéreuses à des souris de laboratoire et calculé la vitesse à laquelle elles grossissaient. Ensuite, ils ont listé une centaine de molécules courantes et pas chères susceptibles de ralentir leur croissance, qu’ils ont combinées et administrées aux animaux. Certaines tumeurs ont disparu, d’autres ont régressé. Fort de ces résultats, qui ont été publiés, Laurent Schwartz a demandé aux autorités de santé et à l’Institut national du cancer que des essais thérapeutiques soient menés sur des patients. Fin de non-recevoir. « Tout ça, ce sont des bêtises », commente un célèbre oncologue d’un hôpital parisien, qui n’en dira pas plus.

« Le traitement métabolique est un traitement d’appoint à un traitement classique » 

Laurent Schwartz va néanmoins choisir de franchir la ligne jaune, « non sans appréhension et insomnies », et de traiter quelques patients en dehors du cadre hospitalier et de la blouse blanche. Des hommes et des femmes qui ont lu ses livres et qui se savent condamnés à brève échéance. « Il était de mon devoir de médecin et d’homme de les aider ou, tout au moins, d’essayer. Je ne pouvais pas leur assurer que le succès serait au rendez-vous, seulement espérer que nos traitements expérimentaux, alternatifs à la chimiothérapie lourde qu’ils ne supportaient plus, leur assureraient plus longtemps de meilleures conditions de survie. » Concrètement, tous vont prendre, en plus de leur traitement standard, une association d’acide lipoïque et d’hydroxycitrate, deux molécules habituellement prescrites séparément à des patients pour soigner d’autres maladies, comme le diabète et qui doivent aider à brûler les dérivés du glucose. En parallèle, ils suivent un régime pauvre en sucres.

Le cancérologue pense avoir trouvé un moyen de dynamiser l’efficacité des chimiothérapies et la survie des malades, mais il reste prudent : « Le traitement métabolique est un traitement d’appoint à un traitement classique dont il peut potentialiser les effets, mais il ne suffit pas tout seul. Les bénéfices les plus évidents portent sur le glioblastome. » Cette tumeur cérébrale, particulièrement agressive, a été diagnostiquée chez Anouk en 2014. Après une radiothérapie et deux chimiothérapies, son cancer grossit, raconte-t-elle à Reporterre : « J’ai compris que mes mois étaient comptés, mais je ne pouvais pas l’accepter. Une amie m’a mise en contact avec le Dr Schwartz. Je n’avais rien à perdre. Parallèlement à une troisième chimiothérapie, qui s’est terminée en novembre 2015, j’ai commencé son traitement. Je suis en rémission depuis septembre 2016. Mon oncologue me dit que c’est grâce à la chimio, elle ne veut pas entendre parler du traitement métabolique. Pour elle, il n’y a aucune preuve de son efficacité. Mais moi, je me demande si je serais encore en vie sans lui. » Laurent Schwartz note aussi une amélioration chez les patients atteints de cancers du poumon qui reçoivent en même temps une chimiothérapie ciblée. D’autres ont vu leur tumeur diminuer ou se stabiliser et ont pu bénéficier d’une chimiothérapie plus légère que prévu.

Autant d’exemples empiriques qui font penser au cancérologue qu’il est sur une voie prometteuse, pour ne pas dire « révolutionnaire ». Mais les institutions de lutte contre le cancer continuent de faire la sourde oreille à ses demandes d’essais cliniques. « Trop peu de scientifiques, de médecins, osent s’aventurer en dehors des chemins balisés, hors de la pensée dominante. Pourtant, il est urgent que de nouveaux protocoles thérapeutiques puissent voir le jour. » En mars 2016, des cancérologues de renom alertaient sur le coût exorbitant des traitements. « L’armure commence à se fissurer », juge Laurent Schwartz. Le 14 février dernier, il a lancé un appel sur son site, à d’autres médecins pour établir « une communauté médicale ouverte ».

Le traitement métabolique du cancer est prometteur, mais il n’intéresse ni les pouvoirs publics, ni les labos

Le traitement métabolique du cancer est prometteur, mais il n’intéresse ni les pouvoirs publics, ni les labos
Affamer les cellules cancéreuses ou corriger leurs défauts, c'est le but du traitement métabolique. Mais les études tardent à venir, par manque de moyens et de volonté politique.

L’approche métabolique du cancer, qui fait appel à un simple régime alimentaire et/ou une association de compléments alimentaires et de médicaments peu toxiques, mobilise un nombre croissant de chercheurs et de médecins en Europe comme aux Etats-Unis. Après de nombreux travaux chez l'animal, le moment est venu de mener des études chez l'homme. Mais, hormis en Allemagne, les financements manquent car les pouvoirs publics et les laboratoires s’en désintéressent.

Le cancer peut en effet être vu comme une maladie métabolique, à la suite des travaux du Prix Nobel Otto Warburg – ce qu’on appelle l’effet Warburg.

Warburg a constaté que pour se procurer de l’énergie, nécessaire à leur prolifération, de nombreuses cellules cancéreuses n’utilisent pas le métabolisme aérobie comme les cellules saines. Le métabolisme aérobie, c’est la combustion du glucose dans la mitochondrie en présence d’oxygène pour produire de l’ATP.

Au contraire, les cellules cancéreuses, parce que leur mitochondrie est probablement altérée, utilisent une autre voie métabolique - la glycolyse, qui catabolise le glucose sans oxydation. La glycolyse produit au final peu d’énergie : 2 ATP par molécule de glucose, alors qu'avec la respiration cellulaire, 1 glucose fournit 32 molécules d'ATP. Pour cette raison, la plupart des cellules cancéreuses sont dévoreuses de glucose. Ce constat inspire deux grandes stratégies thérapeutiques pour aider les patients à lutter contre le cancer (de pair avec les traitements classiques) : réduire le glucose disponible, et/ou relancer la respiration mitochondriale des cellules pour ralentir leur croissance.

Aux Etats-Unis, le Dr Richard Feinman veut réunir des fonds pour expérimenter dans un essai clinique les effets d’un régime alimentaire cétogène (pauvre en glucides, riche en graisses). Il avait mené une étude pilote de 28 jours, sur 10 volontaires, en 2012. Les patients ayant obtenu avec ce régime le niveau le plus élevé de cétose avaient connu une stabilité voire une rémission de leurs cancers, alors que les tumeurs avaient progressé chez ceux dont la cétose était moins importante. Mais une demande de financement public pour conduire un essai sur 65 volontaires a été rejetée par les autorités sanitaires américaines. Le Dr Feinman en appelle au grand public.

En France, le Dr Laurent Schwartz, auteur de "Cancer, un traitement simple et non toxique" et le Pr Luc Montagnier (Prix Nobel de médecine) veulent conduire un essai clinique qui testerait deux substances naturelles, l’acide alpha-lipoïque et l’hydroxycitrate, de pair avec des médicaments qui réduisent la glycémie comme la metformine. Mais les chances de financement public sont faibles, et un site a été créé pour renseigner les malades, les rapprocher. Ultérieurement, une association devrait pouvoir réunir les fonds de donateurs. Aidons-les.

Guyonne Loyer est médecin. En décembre 2014, lors d’un examen n’ayant rien à voir avec le cancer, on lui découvre une tumeur au pancréas. Elle raconte son parcours face à ce cancer d’un très mauvais pronostic, sa rencontre avec Laurent Schwartz, son désir de participer à un protocole expérimental, mais aussi sa révolte contre les lenteurs de la recherche « officielle », dans les voies autres que les chimio et radiothérapies et notamment la piste métabolique.

Du nouveau et des convergences à propos de la guérison du cancer

Scwartz.jpgSur le Dr Schwartz et son protocole contre le cancer, voir les dernières nouvelles

http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/09/19/le-dr-s...

http://silicium.blogspirit.com/archive/2016/09/05/le-dr-s...

Mon attention a d'abord été attirée sur un livre sorti début 2013 par un copain très versé dans certaines recherches.

Laurent-Schwartz-©Vanda-Spengler-150x150.jpgCet ami m'a donc signalé les travaux d'un cancérologue radiothérapeute parisien, le Dr Laurent Schwartz auteur d'un livre intitulé Cancer guérir tous les malades ? Voici sa fiche sur Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Schwartz_(m%C3%A9dec...

Cancer.jpgVoici le livre en question :

http://www.amazon.fr/gp/product/2755611472/ref=as_li_tf_tl?

ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=...

Voici le brevet qu'il a déposé sur une combinaison d'acide alpha lipoïque et d'hydroxycitrate qu'il propose pour traiter tous les cancers.

http://worldwide.espacenet.com/publicationDetails/origina...

Ce brevet cite en référence des expériences sur les souris permettant d'extrapoler les doses utilisables en thérapie humaine. Dans son livre l'auteur cite plusieurs cas d'expérimentation humaine entreprises sur des cas désespérés et qui ont réussi à procurer pour l'instant des rémissions ayant dépassé les prévisions des oncologues.

Voici plusieurs liens qui mettent d'avoir une idée de la thérapeutique utilisée et des autres acquis de l'équipe de Laurent Schawartz qui a travaillé sur le tabagisme et est arrivé à la conclusion que c'est le gaz carbonique et non la nicotine qui est le principal responsable du cancer du fumeur tant actif que passif.

http://l-ordonnance-ou-la-vie.com/cancer-guerir-tous-mala...

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=542927

Voici le site de la startup de l'équipe du Dr Schwartz, çà s'appelle Biorébus :

http://biorebus.wordpress.com/publications-english/

Vous y trouverez un résumé de ses publications qui me dispense d'entrer dans certains détails.

A propos de l'acide alpha lipoique

Concernant l'acide alpha lipoïque plusieurs médecins et chercheurs travaillent sur cette piste. Une firme a même créé une variation sur cette molécule afin de la protéger par un brevet :

http://www.cornerstonepharma.com/platforms-pipelines/aemd

http://www.cornerstonepharma.com/wp-content/uploads/CPI.T...

Un autre médecin utilise cet acide alpha lipoïque en combinaison avec la naltrexone et le bicarbonate.

Voici à ce propos une des textes scientifique que l'on trouve :

http://www.magicwater.org/storage/Case%20study%20Pancreat...

Lipoiq_.jpgVoici un livre qui tourne autour de la question :

http://www.amazon.com/Alpha-Lipoic-Acid-Breakthrough-Anti...

Mais à mon humble avis, le meilleur assemblage est celui que propose Schwartz et qu'il justifie ainsi :

Selon ce chercheur l'acide alpha lipoïque permet de lever le blocage qui empêche la cellule tumorale de digérer le glucose (En langage technique c'est un co-facteur de la pyruvate déshydrogénase). Quant à l'hydroxycitrate, il bloque la synthèse des lipides de la membrane et force la cellule à brûler (En langage technique, c'est un inhibiteur de la citrate lyase.)

L'hydroxycitrate ? Une vieille connaissance...

Et oui beaucoup de femmes qui veulent maigrir connaissent l'acide hydrocicitrique, on le tire de Garcinia Cambodgia et on en trouve partout. Voici l'une des meilleurs fiches sur ce Garcinia :

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplem...

garcinia-cambogia-fruit.pngCette molécule est censée empêcher la transformation des glucides excédentaires en graisses :

Le mécanisme d’action de l’acide hydroxycitrique (AHC), la substance active que renferment les extraits de Garcinia cambogia, est alléchant. En effet, selon les données animales, l’AHC aurait la capacité d’empêcher les cellules graisseuses de stocker des graisses à partir des sucres de l’alimentation. Les sucres et les féculents sont stockés dans l’organisme sous forme de graisses par un enzyme appelé citrate lyase ATP. L’AHC inhibe cet enzyme. Cet effet inhibiteur, vérifié chez l’animal, est controversé chez l’humain. En effet, chez ce dernier, le mécanisme de stockage des graisses est plus complexe, car il ne dépend pas exclusivement des glucides.

Les résultats des études sur le garcinia sont contradictoires. Ces divergences peuvent résulter de la façon dont certains essais ont été faits. 

Evidemment, quand il s'agit de recourir à des remèdes naturels les "agents" payés par Big Pharma ou les idolatre et cette incarnation particulière du "Veau d'Or" sont toujours là pour controverser, ils vont même jusqu'à contester les résultats évident des régimes cétoniques dans le cas de l'épilepsie lorsqu'elle est résistante aux traitements classiques et ces enfoirés vont jusqu'à commettre l'imbécilité consistant à déplorer l'absence d'expérimentation en double aveugle. Comme si c'était possible dans le cas du test d'un régime. Un médicament enrobé ou un placebo on peut ne pas faire la différence mais un régime !

J'ouvre une parenthèse pour dire que je ne CONTREFOUS personnellement des expérimentations en double aveugle car lorsque l'action d'une substance est évidente on n'a nul besoin de la confronter à celle d'un placebo. C'est critiquable et même criminel dans certains cas ! Si la "Science" c'est ce genre de pratiques qui ne visent qu'à compliquer le parcours du combattant, et bien la "Science" en question je lui pisse au cul !

Bref, la citrate lyase existe et je suppose que Laurent Schwartz n'est pas assez con pour avoir pris en compte une enzyme qui serait "mythique" chez l'homme... 

Elle semblerait donc avoir un autre effet, à savoir celui d'obliger les cellules cancéreuses à brûler le sucre.

warburg-pic.jpgFlask back sur les travaux de Otto Warbug et de Auguste Lumière

L'intelligence de l'équipe de Schwartz aura consisté à repartir des travaux de Warburg qui avait constaté qu'étant incapable de métaboliser le sucre les cellules cancéreuses en sont avides vu le faible rendement de ce sucre dont elles se goinfrent. D'où la conclusion logique que les cancers sont des maladies métaboliques et que la solution est forcément simple.

La solution proposée on la connaît et elles résultent d'expérimentations animales parfaitement concluantes et de quelques résultats prometteurs sur l'homme. Je suis convaincu qu'on tient là une clef décisive et j'ajoute que sa mise en oeuvre est à la portée du particulier en cas de résistance des spécialistes. Il y a même là la possibilité d'un traitement préventif avec l'association à un régime "low carb", on va y venir.

Pour se procurer ces fameux compléments voir le choix de compléments alimentaires. L'acide lipoïque proposé est le seul stable et il est utilisable par voie orale. Si j'ai bien compris, le Dr Schwartz l'a utilisé par voie intraveineuse. Il cite un fournisseur dans le brevet mais le produit est très cher est n'est plus disponible. On pourrait se le procurer en Italie et en Andorre mais je n'ai pas cherché de ce côté.

Je ne donne pas de posologie, on comprendra pourquoi mais rien ne vous interdit de réfléchir et de peser les informations dont vous disposez pour définir une stratrégie et j'ajoute qu'il est important de comprendre ce que l'on fait et dans quel but on le fait car la foi lorsqu'elle est bien placée est un facteur de réussite, insuffisant en lui-même, mais opératif à titre subsidaire. 

L'équipe de Schwartz a consulté également les travaux d'Auguste Lumière et a constaté que les cellules cancéreuses sont des cellules dépolarisées ce qui participe à leur développement anarchique et invasif en "crabe". Ceci nous renvoi au succès de la négativation électrique selon Laville, malheureusement quant à la reconstitution de l'appareil, c'est un des derniers secrets qu'il me reste à percer. En attendant, de le redécouvrir je rappelle que l'expérimentation de cet appareil sur des animaux atteints de carcinomes à l'Ecole Vétérinaire de Maisons Alfort avait provoqué une fonde des tumeurs si rapides que les toxines mis en circulation les ont tués.

L'appareil d'électrocolloïdothérapie du Dr Defaut étant capable de défloculation et la floculation découlant d'une perte de charge électrique, il est possible qu'il puisse aider dans le cas du cancer mais il ne peut être qu'un adjuvant au demeurant sans danger puisqu'il rétablit des courants physiologiques.

Diabète et cancer

Lorsque j'ai pris connaissance de ces données j'ai tout de suite pensé à la Metformine, un médicament de première intention dans le cas du diabète qui a la réputation de correspondre, chez les patients qui l'on pris depuis des années, à une baisse des taux de cancer par rapport à ceux qui apparaissent chez les diabétiques non traités par la Metformine. D'autres antidiabétiques, à moins que ce ne soit l'administration de l'insuline est suspectée de faire le lit du cancer.

Mais sans aller chercher dans les détails une chose saute aux yeux, à savoir que si les cellules cancéreuses se goinfre de sucre, elles sont à la fête chez les diabétiques !

Ce goinfrage est du reste mis à profit pour le diagnostic :

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/le-sucre-illumine...

De fait une recherche rapide montre qu'il existe chez les diabétiques un terrain éminemment favorable au cancer. Voyez :

http://rms.medhyg.ch/numero-252-page-1193.htm

http://www.em-consulte.com/article/219293/diabete-et-cancer

Et en cherchant un peu plus loin je découvrais qu'à Nice une expérimentation était sur le point d'être lancée au centre Lacassagne :

http://www.arc-cancer.net/A-la-Une/metformine-un-anti-dia...

http://www.medscape.fr/diabete/articles/1280185/

Nous sommes le 28 septembre et Nice-Matin consacre une page à cette entreprise qui consiste à tester la Metformine sur une centaine de cancers de la prostate ayant échappé à la thérapeutique hormonale , celle là même qui avait été tentée sur le Président Mitterrand et dont on connaît les effets féminisants (gynécomastie etc...). Il est question de conjuguer la Metformine et la chimio.

Je prends le risque de me livrer à un pronostic : il est probable que l'on pourra constater une gain mais ce que j'ai retenu me laisse à penser qu'il ne sera pas suffisant pour constituer une arme décisive.

La fragmentation des recherches: un phénomène régatif

La première chose qui m'a sauté aux yeux c'est que le Dr Schwartz ne semble pas être au courant des observations à propos de la Metformine, or un rapprochement s'impose entre sa thérapeutique et ce vieux médicaments à raison de ce que tous deux convergent sur un excès de sucres dans les cellules cancéreuses. Cet oubli ou même cette ignorance est surprenante car à supposer que la Metformine ne puisse procurer qu'un appoint le rapprochement s'imposait, or si j'ai bien lu l'auteur ne mentionne pas la fréquence des cancers chez les diabétiques. Voilà pour Paris !

A Nice, le Dr Dubost n'a pas l'air d'être au courant des avancées parisiennes du Dr Schwartz et all. Il planche sur un schéma de recherche mineur. 

Il est sans doute possible d'utiliser la Metformine dans la thérapeutique des cancers mais ça suppose d'étudier les rapprochements possibles entre son mécanisme d'action et celui de la formule préconisée par Schwartz.

Sur la Metformine

Voyez Wikipedia pour les données générales : 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Metformine

Pour le mécanisme supposée de son action voyez l'article de mon collègue Jacques Valentin. C'est le seul, du moins en France qui donne des informations aussi précises :

http://gestionsante.free.fr/journal_de_bord_0412.htm

Les régimes cétogènes

keto-diet-régime-céto-cyclique-cétogene-régime-keto.jpegAu vu de ce qui précède, il tombe sous le sens que la meilleure prévention du cancer consisterait à l'imiter les glucides. Or, vous le savez, tout concourt à favoriser l'inverse. Ca ne veut pas dire qu'il faille se bourrer d'oeufs et de saucisses...

La solution serait un régime cétogène qui en limitant au strict nécessaire forcerait les mitocondries de nos cellules à consommer de la graisse et non des glucides. Il est clair pour commencer que les personnes sédentaires et âgées ont tout intérêt à limiter l'alcool et les glucides qui risquent d'occasionner un surpoids.

Notez qu'un régime cétogène implique de décriminaliser les graisses saturées originelle, le beurre en particulier qui contient des acides gras à chaîne courte favorable au système immunitaires. Vous pouvez d'ores et déjà faire le rapprochement à ce qui se dit du côté des auteurs mentionnés par Taty la belge. Evidemment ce que je suis en train d'écrire risque de faire hurler les cardiologues qui campent sur l'hypothèse lipidique hostile au cholesterol et donc promoteur de ces fichues statines, un poison musculaire qui bloque la synthèse de la co-enzyme Q10. Or je suis de plus en plus convaincu que ce qu'il faut surveiller en cas de risque vasculaire ce n'est pas le bon et le mauvais cholestérol mais la lp(a). Le coût de ce dosage 17 € n'est pas remboursé mais s'il est élevé il faut tenter de le faire descendre en prenant de la niacine (anti flush) éventuellement. Or le sevrage en acides gras saturés et certaines statines (comme le Crestor) feraient grimper la lp(a) !

Notez qu'un régime cétogène a des effets proches d'un jeune, or le jeune thérapeutique sous surveillance médicale fait des progrès non seulement dans l'esprit du public mais chez quelques médecins. Pas tellement en France mais en France on est dans un pays bloqué à tout égard. Le dogmatisme y fait des dégâts dans tous les domaines à tel point que c'en est hallucinant et ça présente même, par le cynisme qui se cache derrière, un côté parfaitement démoniaque. 

Enfin pour ceux que cela intéresse voici quelques liens :

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/gabriela-segura-u...

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/cancer-du-cerveau...

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/le-regime-cetogen...

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/cancer-et-sucre-s...

Voici pour finir un document scientifique sur la diète cétogène telle qu'elle est utilisée pour soigner l'épilepsie. C'est assez compliqué :

http://www.afdn.org/fileadmin/pdf/id-regime-cetogene.pdf

Notez au passage une indication qui me semble intéressante : c'est en médecine ayurvédique le tempérament Vata qui aurait le plus besoin de graisses. Or c'est, transposé selon des vue occidentales, le tempérament le plus sujet à des phénomènes dits "nerveux". Qualifier quelqu'un d'instable de "nerveux" ne signifie pas grand chose scientifiquement, c'est même très péjoratifs et on propose des calmants or le "calmant" par excellence semble consister en certaines matières grasses ... saturées. Simple indication !

Conclusion provisoire

Mon intention n'est pas de proposer un schéma de prévention ou un traitement mais des pistes de recherches ou plutôt de réflexion pour une prévention et un traitement en cas de sinistre. Je ne donnerai pas d'indications plus précises. Schwartz fait remarquer que la chimiothérapie est un développement pacifique de l'industrie de guerre allemande qui inventa le "gaz moutarde", la radiothérapie c'est la bombe atomique anti-cancer mais ça tue tout. Il existe une bombe protonique que l'auteur aurait connue au U.S.A., à l'entendre il n'y aurait qu'une machine de 30 000 tonnes en France et la maniaturisation entreprise aurait buté sur le manque de fond. 

Je suis surpris qu'il n'ait pas mentionna la protonthérapie niçoise :

http://www.centreantoinelacassagne.org/fr/pourquoi-choisi...

Elle se limite pour l'instant faute de puissance à des tumeurs peut profondes mais il me semble avoir lu qu'un projet plus conséquent est en gestation.

Quoiqu'il en soit, si j'avais le malheur de me découvrir une tumeur, je saurais quoi faire sans devoir me soumettre à l'arsenal en vigueur. J'oubliais de dire que si le livre de Schwartz donne peu de détails sur sa thérapeutique car il criant l'automédication, il n'hésite pas à persister et à signer en affirmant statistiques sérieuses à l'appui, que les résultats en terme de guérison sont pratiquement nuls. Il estime le progrès à 5%.

A propos de la chimiothérapie il est prouvé qu'elle provoques des métastases. Voir :

http://www.maxisciences.com/cancer/cancer-la-chimiotherap...

Hélas plutôt que de chercher dans une autre voie, on s'obstine à vouloir coupler la chimio avec un anticorps de la protéine WNT16B qui est responsable du maléfice. Il est vrai que la chimio ça rapporte un tas de fric, surtout en France où on paie les médocs et quantité de fournitures médicales plus cher que partout ailleurs !  Les maniaques de la chimio sont à tuer !

Donc pour moi, c'est vite vu ! Plutôt crever que dans passer par cette chimio qui tend à multiplier les métastases. En cas de problème je ne m'adresserai pas à la médecine académique sauf pour le diagnostic et le contrôle. Mais hélas j'ai vu plusieurs cas où le refus de la "chimio" se soldait par un refus de scanner. En cas de chantage de ce genre, je connais un riposte foudroyante, c'est le procès et la publicité sur Internet avec éventuellement un enregistrement pirate de la consultation.

Bref, c'est comme avec les livres de De Lorgeril et Even sur le mythe du cholestérol, les médecins et les cardiologues s'en foutent et ne veulent pas sortir de la routine. Schwartz dénonce à juste titre les dépistages précoces de cancer du sein et de la prostate peu menaçants mais ça continue, vous ouvrez la radio ou lisez un journal et bien il ne se passe pas de jour sans qu'on nous serine sur la nécessité de ces foutus dépistages qui n'ont rien résolu.

Tirez en les conclusions ! 

 

+ 800 000
lecteurs

Les meilleures informations pour vivre plus longtemps et en bonne santé

Enfin révélée ! Voici la liste secrète des remèdes "alternatifs" les plus EXPLOSIFS

Arthrose, Cancer, Alzheimer, Diabète, Hypertension : Big Pharma fait TOUT pour censurer ces thérapies naturelles ultra-efficaces !

Madame, Monsieur,
  • Saviez-vous que deux substances naturelles, l'hydroxycitrate et l'acide alpha-lipoïque, pourraient contribuer à terrasser la plupart des cancers ? 
  • Avez-vous entendu parlé de cette thérapie naturelle contre le diabète, découverte par l’Université de Newcastle en 2016, qui peut transformer un diabétique en non diab étique en seulement 3 mois ? 
  • Et que dire de ce composé naturel contre l’arthrose, le méthyl-sulfonyl-méthane (MSM) qui réduit de 82 % la douleur des patients arthrosiques ?
 
Personne n’en parle encore dans les médias officiels.
Comme toujours, il faudra sans doute attendre encore 10 ou 15 ans. Mais ce sera trop tard pour des millions de malade.
  • C’est pareil pour ce protocole naturel complet contre Alzheimer, révélé par le Dr Bredesen en 2014, qui a le potentiel de stopper NET la perte de mémoire
  • Et connaissez-vous cette plante étonnante de la médecine ayurvédique, le Guggul, qui a permis à des participants de perdre 5 kilos de graisse en 6 semaines ?
  • Si vous avez des insomnies, quelques gouttes de l’huile essentielle lavandula angustifolia font mieux que les somnifères chimiques… sans le moindre effet secondaire ;
  • Tout récemment, des chercheurs allemands qui travaillaient sur l’Hypertension viennent de montrer qu’une simple prise de vitamines B6 et B12 et du nutriment L-arginine fait baisser la tension de 5 points (mmHg) !
 
 
Ces solutions sont déjà en train de sauver des milliers de vies chez les personnes bien informées, mais elles sont encore inconnues du grand public !
 
C’est pourquoi les Révélations que je m’apprête à vous livrer sont une question de vie ou de mort – celles sur le cancer et Alzheimer, notamment.
 
Et même si vous n’avez pas de problème de santé grave, ces révélations peuvent changer votre vie, du jour au lendemain :
  • C’est le déclic qui pourrait enfin faire disparaître vos douleurs chroniques (articulations, muscles, dos)… et vous permettre de retrouver une vie sereine, libérée des souffrances inutiles ; 
  • C’est le sursaut qui peut vous aider à arrêter la prise quotidienne de médicaments dangereux, qui vous détruisent à petit feu… et de choisir des alternatives naturelles, efficaces et sans danger ;
  • C’est le secret qui pourra vous épargner la dégénérescence de votre cerveau avec l’âge… et vous offrir la perspective de retrouver un cerveau vif et plein d’entrain ; 
  • C’est le moyen de vous débarrasser de la crainte permanente d’être frappé par une crise cardiaque (hypertension, cholestérol, diabète)… et d’accéder enfin à la tranquillité d’esprit qu’offrent les solutions naturelles anti-infarctus.
 
Bref, ce que je m’apprête à vous livrer, c’est ni plus ni moins le recueil le plus complet des remèdes naturels pour conserver ou retrouver la forme, la vitalité, et l’optimisme en toutes circonstances, quel que soit votre âge
 
Honnêtement, c’est le plus grand trésor qu’il m’est donné de vous transmettre et j’en suis très heureux.
 
Il est unique en France et dans tout le monde francophone (même en Suisse, où les médecines douces sont plus développées, on n’a jamais rien vu de tel).
 
Et ce trésor, je tiens à vous l’envoyer gratuitement, aujourd’hui.
 
Je m’appelle Xavier Bazin, et suis à la tête d’un réseau de plus de 61 000 médecins, thérapeutes et patients dévoués à la recherche de solution de santé efficace contre les pires maladies de notre temps.
 
Je sais que cette idée de livre gratuit est un peu folle. Certains de mes amis ont essayé de m’en empêcher.
 
« Tu ne vas quand même pas donner gratuitement un an de travail comme cela ! »
 
Eh bien moi je dis que si, car ces informations sont trop importantes pour être refusées à tous ceux qui ont une minuscule retraite ou des revenus précaires. 
 
Ma décision est donc irrévocable : jusqu'à la fin de cette semaine, j’enverrai ce trésor gratuitement à tous ceux parmi vous qui en feront la demande. 
 
Mais laissez-moi vous expliquer rapidement comment est né ce projet.
 
Tout est parti d’un terrible constat.
 
Nos ministres et les autorités de santé ne vous en parlent pas, pour ne pas vous affoler.
                        
Mais la réalité est que depuis 1945, la médecine « classique » est en échec contre les plus grandes maladies de notre temps.
 
Regardez : les 20 plus grandes pathologies de notre époque frappent plus de 90 % des plus de 50 ans :
  • Le cancer, qui n’épargne plus aucune famille aujourd’hui ;
  • L’hypertension, qui provoque des milliers d’AVC chaque année 
  • L’arthrose, qui accable de douleurs près de 75 % des retraités ;
  • L’anxiété et le stress, qui peuvent transformer une vie paisible en un véritable enfer ;
  • Alzheimer, qui touchera bientôt 25 % des seniors (un sur quatre !) ;
  • Les maladies cardiaques, qui vous menacent à tout moment d’être terrassé par un infarctus.
 
Mais aussi l’ostéoporose, la dépression, l’épidémie des intolérances alimentaires, les insomnies, le diabète, la maladie de Parkinson, les troubles de la prostate, les problèmes de libido, les brûlures d’estomac (reflux), le surpoids et l’obésité, ou encore les problèmes de thyroïde, qui touchent plus de 50 % des femmes après 60 ans.
 
Autant dire qu’après 50 ans, plus personne n’est à l’abri !
 
Et ce n’est même pas ça, le pire.
 
Non seulement les traitements médicaux classiques parviennent rarement à guérir ces maladies…
 
…Mais les médicaments les plus souvent prescrits ont des effets secondaires épouvantables :
  • Les médicaments contre Alzheimer causent des cas de mort subite, de crises cardiaques et d’insuffisance respiratoire… en plus d’être totalement inefficaces ! (c’est la Haute Autorité de Santé elle-même qui le dit)
  • Les anti-inflammatoires chimiques (Ibuprofen, Diclofenac, etc.) prescrits contre l’arthrose causent des hémorragies, des trous dans l’estomac et des crises cardiaques (il suffit de lire la notice) ;
  • Les somnifères et anxiolytiques de type « benzodiazépines » (valium, xanax, etc.) augmentent le risque d’Alzheimer de 80 % en seulement 6 mois de prise, selon le British Medical Journal ;
  • Les médicaments anti-cholestérol (statines) sont toxiques pour les muscles, le cerveau, les reins… et augmentent le risque de diabète de 61% ;
Et je pourrais continuer la liste, avec les dégâts des médicaments anti-hypertension, anti-diabète, anti-Parkinson, anti-ostéoporose, etc.
 
Tous ces résultats effarants ont été publiés récemment dans les revues médicales les plus prestigieuses (The Lancet, The British Medical Journal, etc.).
 
Et pourtant, tous ces médicaments continuent encore et toujours à être prescrits…
 
…alors qu’ils pourraient être évités et remplacés par des solutions naturelles efficaces qui guérissent en profondeur, sans détraquer votre organisme !
 

Les informations cruciales pour votre santé sont étouffées par Big Pharma

 
Vous vous demandez sans doute : « mais pourquoi mon propre médecin ne me parle pas de ces remèdes naturels ? »
 
La réponse est simple, hélas. Elle tient en deux mots : « Big Pharma ».
 
C’est comme cela qu’on appelle aux Etats-Unis les grandes multinationales de l’industrie pharmaceutique : Sanofi, Merck, Pfizer, GSK, Roche, Bayer, Novartis…
 
Depuis plus de 30 ans, ces multinationales ont pris le contrôle de la formation de nos médecins – leur formation initiale et leur formation continue !
 
Or Big Pharma déteste les solutions naturelles.
 
C’est une question de gros sous : les firmes pharmaceutiques n’ont pas le droit de déposer un « brevet » sur une plante ou une vitamine.
 
Résultat : les firmes ne peuvent pas faire de super-profits sur les traitements naturels !
 
Avec les médicaments chimiques, au contraire, c’est le jackpot.
 
Vous avez peut-être entendu parler de Sovaldi, ce médicament contre l’hépatite C vendu 41 000 euros en France… alors qu’il ne coûte que 100 euros à fabriquer !
 
Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres des combines qui permettent aux laboratoires pharmaceutiques de gagner des milliards d’euro de profit chaque année.
 
Et grâce à tout cet argent, Big Pharma a réussi à prendre le contrôle de l’influence sur nos gouvernements, nos autorités de santé, nos médias et même sur les corporations de médecins.
 
Du coup, la plupart des médecins n’ont jamais appris à faire autre chose que prescrire des médicaments chimiques…
 
… Alors que pour la plupart des maladies, il existe des remèdes naturels plus efficaces et sans effet secondaire !
 

Voilà pourquoi j’ai décidé de créer
un livre, une « encyclopédie » qui contient
TOUS ces remèdes incontournables

 
C’est pour  cela qu’il y a près d’un an, je suis allé chercher la meilleure équipe médicale jamais constituée : médecin, psychiatre, pharmacien, homéopathe, phytothérapeute, naturopathe, expert en médecine chinoise… 
 
Tous sont des médecins et des thérapeutes les plus reconnus dans leur domaine, et indépendants de l’industrie pharmaceutique. 
 
Et je leur ai demandé de rassembler TOUTES les solutions naturelles qu’ils utilisent avec leurs patients.
 
En relisant sur mon ordinateur les textes qu’ils m’envoyaient au fur et à mesure, j’ai vu se construire quelque chose de vraiment unique, d’une richesse encore jamais vue ! 
 
Sous mes yeux était en train de naître une véritable « Bible » de la santé naturelle… 
 
Attention : ce livre n’a rien à voir avec ceux qu’on trouve dans les rayons santé des librairies ou sur Amazon. 
 
Chaque chapitre est le fruit de plusieurs années de pratique thérapeutique et de recherche scientifique par les meilleurs médecins du monde de la santé naturelle. 
 
Jamais personne n’a publié des textes aussi importants pour notre santé. 
 
Voilà… c’est tout simplement comme cela que j’ai décidé de publier ce livre exceptionnel, Guérir naturellement
 
Livre cadeau BSC
 
 
 
Avec ce livre, vous serez guidé pas à pas pour guérir, vivre en meilleure santé… et même, je l’espère, devenir plus heureux que vous ne pouviez le rêver.
 
Je vais vous dire dans un instant comment recevoir immédiatement votre propre exemplaire… totalement gratuit.
 
Mais laissez-moi d’abord vous donner plus de détails sur ce que vous y découvrirez :

Arthrose : 5 remèdes naturels
mystérieusement cachés

Dans ce livre, le Dr Veroli montre que des substances parfaitement naturelles obtiennent des résultats sensationnels contre l’arthrose, sans effets secondaires.
 
Pourtant, plusieurs de ces remèdes restent mystérieusement ignorés du grand public et des malades :
  • La chondroïtine est pourtant efficace sur la douleur et la raideur articulaires, ainsi que sur le ralentissement de la maladie arthrosique, après seulement 4 à 8 semaines de traitement (à condition de respecter une posologie exacte),
  • La glucosamine a pourtant la propriété d’améliorer la qualité du liquide synovial (qui est dans l’articulation). À la posologie de 1500 mg par jour, l’effet est constaté après deux à huit semaines de traitement. 
 
Et lorsqu’on associe chondroïtine et glucosamine, on améliore l’état des personnes atteintes d’arthrose dans 80% des cas !!!
 
Ce n’est pas tout : un produit contenant des substances extraites de l’avocat et du soja améliore nettement la fonction des articulations et diminue la douleur. Il est disponible en France, mais qui le connaît seulement
 
Certaines plantes elles aussi, ont des talents de virtuose pour soulager l’arthrose. Presque comme si elles avaient été créées pour cela…
 
Pour chacune (curcuma, gingembre, feuilles de cassis, piment, etc.), le Dr Veroli vous donne des posologies précises démontrées scientifiquement.
 
Dans Guérir naturellement, vous pourrez lire aussi les découvertes les plus récentes des chercheurs contre la maldie d'Alzheimer.

Alzheimer : une idée folle pour en sortir

Maladie « incurable », traitements « peu efficaces » ... Quand vous écoutez la médecine « officielle », Alzheimer ressemble à une lente descente aux enfers, contre laquelle vous ne pouvez rien.

Et pourtant, dans Guérir naturellement, la pharmacienne Fabienne Millet vous révèle une piste plus que prometteuse : les huiles essentielles pour améliorer la mémoire, la concentration et le moral des victimes d’Alzheimer !
 
On savait que les odeurs familières stimulent la mémoire… et on sait à présent que certaines huiles essentielles ont ce pouvoir étonnant (par exemple le type « Romarin à 1-8 cinéole »).
 
La technique est déjà testée dans des hôpitaux de pointe… mais il n’y a absolument aucune bonne raison d’attendre une seule seconde pour en faire profiter à tous les malades !
 
Fabienne Millet vous explique de façon claire et accessible quelles huiles essentielles utiliser, sous quelle forme et à quelle fréquence.
 
Tous les détails figurent dans ce livre.
 
Vous y trouverez aussi le protocole testé au Japon qui a démontré un impact impressionnant sur la concentration, la mémoire et l’amélioration du moral.

Cancer : un traitement simple et non toxique

Même pour le cancer, Guérir naturellement vous offrira des pistes qui redonnent un formidable espoir.
Car la triste réalité des chiffres est que l’espérance de vie des malades du cancer n’a quasiment pas augmenté depuis 40 ans !
 
Bien sûr on a fait quelques progrès sur la prévention et le dépistage… mais l’efficacité des traitements contre le cancer n’a quasiment pas augmenté.
 
Résultat : tous les jours, l’hécatombe continue, autour de nous :
  • C’est une amie, une voisine, une tante qui se débattent avec un cancer du sein ;
  • Un oncle ou un cousin qui luttent contre un cancer de la prostate ou du pancréas ;
  • Parfois c’est encore pire : les victimes sont de très jeunes femmes et parfois même… des enfants !
Au total, il n’y a pas une seule famille en France qui échappe à cette terrible maladie.
 
Heureusement, un médecin brillant et courageux ose explorer de nouvelles pistes.
 
Le Dr Laurent Schwartz a découvert un traitement simple qui pourrait sauver des milliers de patients atteints de cancer, des centaines de milliers de vie à travers le monde.
  • C'est un traitement non toxique et peu coûteux ;
  • Il fonctionne contre tous les types de cancer (sauf les plus agressifs) ;
  • Les résultats obtenus sur les souris cancéreuses sont impressionnants ;
  • Chez les patients, les premiers résultats sont extrêmement encourageants…
  • … et il y a même des guérisons chez des patients condamnés ! 
Le seul problème est que personne n’accepte de financer les études nécessaires ! C’est pourquoi, seuls les patients du Dr Schwartz en bénéficient aujourd’hui.
 
Mais ce grand médecin, chercheur à l'école Polytechniques, a accepté de dévoiler dans ce numéro le détail de ce protocole anti-cancer qui repose sur deux substances que l’on trouve en pharmacie spécialisée.
 
Tous les détails sont expliqués Guérir naturellement.
 
Et ce n’est pas tout.
  • Hypertension : 5 secrets naturels pour vous protéger du « tueur silencieux »
Le problème des médicaments contre l’hypertension, c’est que leurs effets « indésirables » ont tendance à ruiner votre qualité de vie (impuissance, fatigue, vertiges, nausée, etc.).
 
Certains de ces médicaments augmentent même votre risque de cancer, de diabète ou dégénérescence maculaire (une maladie qui rend aveugle).
 
La bonne nouvelle est que l’hypertension est une maladie très simple à éviter, pour peu que vous adoptiez les « bons réflexes ».
 
Le Dr Philippe Veroli vous donne toutes les clés pour contrôler naturellement votre tension, et notamment :
  • Le régime alimentaire qui fait baisser votre tension « autant qu’un médicament » – rassurez-vous, il est délicieux et moins restrictif que vous ne l’imaginez ;
  • La surprenante efficacité du « jeûne » pour faire baisser la pression - et comment vous préparer à cette aventure ;
  • Les plantes et compléments alimentaires indispensables : vitamine D et omega-3, bien sûr, mais aussi l’olivier, le pycnogénol et l’olivier – tous les dosages sont contenus dans le dossier ;
  • Et bien d’autres secrets encore pour abaisser votre tension naturellement, comme les exercices de force, la cohérence cardiaque ou le tai chi.

Anxiété, dépression, sommeil, libido :
Ces solutions radicales sont naturelles !!!

Dans ce livre que je prépare depuis 11 mois avec les meilleurs thérapeutes au monde, vous trouverez de nombreux trésors pour votre équilibre émotionnel et la santé de votre ESPRIT :
  • Anxiété, stress : retrouver la paix intérieure avec la médecine chinoise
Maîtriser ses émotions est central dans la médecine chinoise… car lorsqu’elles débordent, elles causent des maladies !  (Dépression, cancer, diabète, troubles de la libido, du sommeil etc.).
 
Dans un chapitre étonnant, Philippe Sionneau vous livre les secrets de cette médecine ancestrale pour fluidifier vos émotions et regagner la sérénité que vous méritez.
  • Dépression saisonnière : retrouvez le moral avec cette technique lumineuse 
S’il est un médecin qui sait comment guérir la dépression sans médicament, c’est le Dr Patrick Lemoine. Cet homme a dirigé une équipe de 14 psychiatres à la clinique Lyon-Lumière et soigné des milliers de patients tout au long de sa vie.
 
Sa conclusion est formelle : en cas de dépression saisonnière, « la luminothérapie marche dans 85 % des cas en 4 à 15 jours ». Vous avez bien lu : 85 % d’efficacité !!!
 
Fini l’abattement, la fatigue, la mauvaise humeur et les kilos en trop ! En suivant précisément les conseils du Dr Lemoine, vous passerez enfin la « saison grise » dans la joie et la sérénité !​
  • A lire d’urgence si vous prenez des somnifères ou des tranquillisants
Le Dr Lemoine vous révèle aussi la face cachée des somnifères ou des tranquillisants.
 
Si vous en prenez, lisez-vite Guérir naturellement pour découvrir les menaces auxquelles vous vous exposez. Le Dr Lemoine vous livre aussi tous ses trucs issus de 30 ans d’expérience pour dormir à nouveau comme un bébé.
 

Prostate, ostéoporose, constipation,
infections urinaires…

Dans guérir naturellement, vous trouverez aussi toutes les 6 autres pathologies qui touchent de plein fouet les plus de 50 ans :
  • Prostate : et dire que son médecin voulait « tout couper » !
Michel, comme beaucoup d’hommes, avait des problèmes de prostate. Pour son médecin urologue, la solution était toute trouvée : la chirurgie ! Heureusement, il a d’abord consulté le naturopathe Christian Brun, qui vous raconte la suite de l’histoire et ses recommandations pour une prostate en pleine santé … vous verrez, le résultat est réjouissant !
  • 5 conseils incontournables pour des os solides (même après 75 ans)
Contre l’ostéoporose et pour vos os, inutile de boire du lait – trop de calcium est même dangereux !
 
Le Dr Véroli vous explique en détails comment vous protéger de l’ostéoporose sans médicament… et conserver des os incassables jusqu’à 100 ans.
  • Les trésors de la médecine chinoise contre les infections urinaires à répétition.
Larmes de Job, pourpier sec (Ma Chi Xian), carambole… Le grand spécialiste de la médecine chinoise Philippe Sionneau vous révèle les remèdes traditionnels les plus efficaces contre les cystites.

La plus belle équipe médicale jamais constituée

Je vais vous dire tout de suite comment obtenir votre exemplaire gratuit.
Mais laissez-moi vous dire encore un mot de cette merveilleuse équipe qui s’est rassemblée autour de ce projet.
 
Ce sont eux qui vont vous permettre d’avoir à portée de main TOUTES les solutions de pointe pour guérir, prévenir les maladies et mieux vieillir :  
 

 

Le Dr Éric Ménat. Médecin phytothérapeute, homéopathe, spécialiste en nutrithérapie, il est enseignant à la faculté de médecine de Paris XIII. Il collabore avec le prix Nobel de Médecine Luc Montagnier au sein de Chronimed, un groupe de recherche de pointe sur les maladies chroniques.

 

Le Dr Philippe Veroli. Médecin anesthésiste-réanimateur à Paris, il pratique lui aussi une médecine globale : il est diplômé de médecine traditionnelle chinoise, spécialiste en nutrithérapie… et pratique régulièrement des techniques « corps-esprit » comme l’hypnose.

 

Fabienne Millet. Docteur en pharmacie, elle s’est spécialisée dans les remèdes par les plantes médicinales et les huiles essentielles, sur lesquelles elle a publié plusieurs livres. 

 

Le Dr Patrick Lemoine. Docteur en neurosciences et psychiatre à la Clinique Lyon Lumière à Meyzieu, il dirige une équipe de 14 médecins pionniers sur les méthodes de guérison par l’esprit sans médicament.

 

Christian Brun. Naturopathe, il enseigne la naturopathie, en plus de ses consultations, dans la plus prestigieuse école de formation en France (le CENATHO-Paris).

 

Philippe Sionneau. Spécialiste de la médecine chinoise, il enseigne à travers le monde entier et il a publié à ce jour 25 ouvrages sur la médecine chinoise dans divers domaines (acupuncture, diététique, phytothérapie…)

 

C’est une équipe littéralement extraordinaire, constituée d’experts à la pointe de la révolution thérapeutique en marche ! 
 
Ce petit cercle de médecins et d’experts a décidé de bousculer l’ordre établi et de publier enfin les solutions naturelles pour soigner la PLUPART des maladies.
 

Un livre électronique utile, simple
et sans jargon médical

Et en plus, dans ce livre électronique exceptionnel, il n’y a pas de jargon et de mots compliqués comme en raffolent beaucoup de médecins.
 
Il est simple et agréable à lire.
Livre cadeau BSC
Et vous trouverez au fil des pages toutes les solutions faciles à appliquer pour régler vos problèmes de santé ou conseiller vos proches :
  • 15 solutions naturelles efficaces contre l’arthrose : les résultats de plusieurs essais cliniques indiquent que la racine de griffe du diable (solution n°9) peut améliorer la mobilité articulaire et soulager sensiblement la douleur. (page 35) ;
  • Vous découvrirez que l’huile essentielle de citronnier permet d’avoir une action contre le stress dès les premières 24 heures (page 46) ;
  • Contre le diabète, le Dr Ménat vous livre les secrets du Garcinia Cambodgia, une plante qui est aussi intéressante dans la prévention des cancers : elle aide à contrôler l’obésité, les triglycérides, le cholestérol et le diabète (page 61) ;
  • Le Dr Schwartz détaille les clefs du régime cétogène capable d’affamer les cellules cancéreuses (page 71) ;
  • En cas de ménopause arrive, il y a un aliment précis à manger pour réduire les bouffées de chaleur et la transpiration excessive (page 79) ;
  • Ostéoporose : le Dr Veroli explique le bon dosage de DHEA pour éviter la perte osseuse (page 99) ;
  • Alzheimer : découvrez le protocole d’une équipe de chercheurs japonais basé sur l’huile essentielle de Romarin (page 110) ;
  • Hypertension :  30 minutes d’activité physique par jour permet à elle seule d’obtenir une baisse de pression artérielle de 4 à 10 mm Hg… soit l’équivalent d’un médicament (page 126) ;
  • Insomnies : les 3 plantes pour bien dormir sans somnifère (page 202) ;
  • Cholestérol : ce qu’il ne faut SURTOUT pas faire si vous en avez (page 207) ;
  • Maladie de Parkinson : et si la solution c’était de danser le Tango : des études très sérieuses montrent des améliorations très nettes de l’équilibre et de la mobilité de patients qui ont suivi un programme de danse pendant 12 semaines…  (Page 218) ;
  • Si on vous dit de vous faire opérer de la prostate, réfléchissez à deux fois : la plupart du temps, le prunier d’Afrique et ses 3 principes actifs suffira à vous soulager (page 236) ;
  • Découvrez les réflexes naturels très simples pour éviter le reflux gastrique – ainsi que l’étonnante puissance du vinaigre de cidre pour en finir avec les brûlures d’estomac ! (Page 252) ;
  • Thyroïde : découvrez un test très simple, à faire chez soi, pour vérifier si vous n’êtes pas carencé en iode (page 282) ;
  •  Surpoids : pour perdre des kilos, il suffit parfois… de mieux dormir ! Vous découvrirez pourquoi dans ce chapitre et les 4 autres techniques inattendues pour maigrir (page 302).

Comment recevoir votre exemplaire aujourd’hui

Toutes ces informations nous avons voulu qu’elles soient accessibles au plus grand nombre, pour quelques euros maximum.
 
Autour de moi, tout le monde m’assurait que c’était impossible.
« Ce genre de livre est toujours vendu 60 euros au format électronique, tu ne réussiras pas à faire moins »
Mais j’ai décidé d’essayer quand même, car ces informations sont trop importantes pour être refusées à tous ceux qui ont une minuscule retraite ou des revenus précaires.
 
J’ai même fait en sorte que vous puissiez recevoir ce livre gratuitement si vous ajoutez aujourd’hui votre nom à la liste.
 
Tout ce que je vous demande, c’est de profiter d’un abonnement  à l’essai à la revue Santé Corps Esprit.

Car je suis convaincu que cette revue est le complément idéal du livre Guérir Naturellement.
 
Alors que d’autres attendent des années avant de bénéficier des dernières découvertes… notre équipe vous les envoie chaque mois dans votre boîte aux lettres !
 
Par exemple, avec la revue Santé Corps Esprit, vous avez la garantie :
  • De ne pas manquer la dernière découverte qui peut sauver votre vie : 4 000 unités de vitamine D3 par jour ralentit considérablement la progression du cancer de la prostate ; l’ibuprophène provoque des lésions de l’intestin et des maladies auto-immunes ; le shiitake, un champignon japonais, détruit le papillomavirus chez les femmes contaminées ;
  • D’éviter de tomber dans le piège des « modes » dangereuses que vous trouvez sur Internet. Les lavements du colon peuvent « détoxifier », mais vous devez absolument les éviter si vous avez une maladie inflammatoire de l’intestin ; la levure de riz rouge a beau être « naturelle », elle est inutile et toxique ; les multivitamines sont précieux, mais deviennent dangereux s’ils contiennent du fer et du calcium.
  • D’apprendre à profiter des délicieuses recettes pour protéger vos cellules, soigner vos organes et regonfler votre moral. Par exemple : le poulet poché au thym, épinards frais et raisins (bourré d’anti-oxydants), les goûteuses sardines à l’escabèche (remplies d’omégas-3 pour stimuler votre cerveau), ou le potiron confit au thym, citron et pomelo (excellent pour le cœur).
  • De découvrir des histoires et informations fascinantes :  comment un prix Nobel de médecine français pourrait bientôt prouver l’efficacité de l’homéopathie… comment les singes utilisent les plantes pour se soigner… pourquoi les hôpitaux font de plus en plus appel à la « magie » des coupeurs de feu pour soigner les grands brûlés.
  • Et de vous apprendre à vous protéger des poisons qui ont envahi notre quotidien : le triclosan des savons, shampoings et déodorants favorise le développement du cancer du foie ; le formaldéhyde, une substance cancérigène se cache désormais dans la quasi-totalité des meubles en bois, etc.
Recevoir chaque mois la Revue Santé Corps Esprit est à mon avis aussi important que d’obtenir votre guide Guérir naturellement.

Remboursement intégral sur simple demande !

Mais notez bien que vous n’avez aucune obligation de rester abonné, passé la période « d’essai ».
 
Si, pour la moindre raison, le contenu de cette revue ne vous convenait pas, vous avez trois mois pour annuler votre abonnement et vous faire rembourser intégralement.
 
Et vous pourrez bien sûr garder tous les numéros que vous aurez reçus… ainsi que votre livre électronique Guérir naturellement, que vous recevrez gratuitement si vous vous inscrivez aujourd’hui !
 
Livre cadeau BSC

Notre engagement pour un prix accessible à TOUS

Et si vous décidez, comme je l’espère, à rester abonné pendant 1 an, sachez que vous ne dépenserez qu’une somme modique par rapport à tous les trésors que vous recevrez chaque mois.

Car nous ne sommes pas une « maison d’édition » comme les autres.

Vous ne trouverez pas la moindre publicité à l’intérieur de Santé Corps Esprit.

Parce que notre but n’est pas de faire du profit, mais de vous garantir des informations indépendantes, sans conflit d’intérêt.

Nous avons fait nos calculs : chaque numéro devrait nous coûter environ 6 euros à réaliser et à vous envoyer par la poste, soit un total de 72 euros par an et par abonné, pour 12 numéros. C’est le prix normal.

Mais en ce moment, nous proposons un tarif spécial à seulement 37 euros en France métropolitaine. Cela représente 10 centimes par jour, un montant dérisoire pour vivre mieux et plus longtemps !

Et je vous rappelle vous recevrez immédiatement votre livre Guérir Naturellement GRATUITEMENT !

Et grâce à notre « GARANTIE REMBOURSEMENT 3 MOIS », vous pourrez demander le remboursement de votre abonnement pendant trois mois, et garder votre livre et vos numéros reçus !

Vraiment, ne tardez pas à profiter de cette offre, car nous ne pourrons pas nous permettre de proposer tout ceci très longtemps. 

Sécurité totale et garantie de paiement

Dernière chose : si vous vous abonnez depuis l'Europe, sachez que vous bénéficiez aussi d'une double garantie supplémentaire grâce à la nouvelle norme européenne de paiement SEPA. 

Nous faisons partie des organisations engagées en faveur de ce nouveau moyen de paiement SEPA : il est plus économique et encore plus sécurisé que la carte bancaire

Avec le SEPA, vous avez même la possibilité d’être remboursé, sans frais, par votre banque, jusqu’à 2 mois après le paiement. Cela vous donne une garantie supplémentaire, même si je vous rappelle que de notre côté, nous offrons le remboursement sur simple demande pendant 3 mois. 
 
Vraiment, j’espère que vous ne passerez pas à côté de cette occasion :
 
Si vous-même ou un membre de votre famille souffrez du moindre début de maladie, fatigue ou douleur, ne perdez pas une seconde et obtenez immédiatement votre exemplaire gratuit du livre électronique Guérir naturellement.
 
N’attendez pas une seconde, rendez-vous ici pour vous abonner et télécharger votre livre gratuit maintenant.
 
 

Je m'abonne

Bien à vous,
 
Xavier Bazin

PS : Cette encyclopédie est un véritable trésor que je ne peux pas offrir gratuitement plus de quelques jours. N'attendez  pas qu'il redevienne payant, profitez de votre cadeau maintenant !