LAOSOPHIE par opposition à Démosophie

Laos signifie le Peuple de DIEU, la Nation prise dans son ensemble. C'est du mot grec LAOS que vient le mot Laïque. Seul le Peuple est souverain. Il est temps de réunir ceux qui veulent redonner le Pouvoir au Peuple de Dieu et au Libre Arbitre des Hommes. (ce Blog non professionnel, ne fait pas appel à la publicité ni à des subventions pour exister , il est gratuit et tenu par des bénévoles).

macronsalaud

WWIII : le petit salopard Français après avoir envoyé Chevènement pour espionner en Russie,avec une lettre secrète au Président Poutine, se permet de cracher sur la Russie d'un danger imminent.

Publié le 10 novembre 2017 par José Pedro, collectif des rédacteurs dans LAOSOPHIE sur Overblog

WWIII : le petit salopard  Français (Monsieur 10%) après avoir envoyé Chevènement pour espionner en Russie, avec une lettre secrète pour le Président Poutine, se permet de cracher sur la Russie d'un danger imminent de l'ingérence Russe.

De ce fait on vient de se couper durablement d'une entente cordiale avec la Russie, et on revient à l'époque du hollandisme bête et brutal.

La Russie et son Président ont bien reçu l'émissaire de l'Elysée en la personne de JP Chevènement, qui se fait décoré de l'Ordre de l'Amitié

«J'aimerai exprimer ma gratitude à nos amis étrangers qui ont reçu l'Ordre de l'Amitié. Votre attitude sincère et cordiale envers la Russie s'exprime par des actions concrètes», a déclaré le chef de l'Etat russe, cité dans le communiqué. «Nous comprenons que ce n'est parfois pas facile et qu'il faut surmonter toutes sortes de stéréotypes et de préjugés. Nous apprécions votre activisme, votre souci de la vérité et de la justice, vos efforts pour préserver la mémoire historique, pour renforcer les liens culturels, commerciaux et amicaux avec la Russie et ses citoyens», a ajouté le maître du Kremlin.

L'espion Chevènement, et le Conspirateur Macron, (bientôt promu Leader de l'Europe Américano-Otanusienne), ont fait de la France une cible Nucléaire de choix, bafouant le respect mutuel et les conventions d'usage de la Diplomatie Française.

La France devait être épargnée en cas de Guerre déclarée entre les USA et la Russie, seuls les Pays ayant des bases militaires de l'Otan devaient être pris pour cible, or maintenant toute l'Europe, sauf quelques Pays de l'Est, ayant de bonnes relations avec la Russie, sera une cible Nucléaire.

Vous le devez à Macron, celui qui est élu par fraude électorale, et dont les partis Politiques actuels ont laissé faire la manœuvre, appelant tacitement Macron a relever le défi d'imposer au Monde, après Sarkozy et Hollande, le Nouvel Ordre Mondial que 60% du Monde ne veut pas.

Les Français adorent le Président Poutine, et ce sera un honneur pour la France de recevoir ses armées glorieuses et victorieuses. Nos Militaires se rangeront assez facilement aux côtés de l'Armée Russe, car de Macron ils préfèrent Poutine, pour éviter de s'allier aux Milliardaires Américains qui seront les grands perdants d'un Nouvel Ordre Mondial avorté.

Ce n'est plus qu'une question de temps, pour les apprentis sorciers de la Politique, qu'un coup d'Etat Maçonnique a mis en selle, pour plaire aux Grandes Loges Maçonniques Anglaises et Américaines, gardiennes du Leadership Mondial. La Grande Loge Maçonnique Russe fait sécession, dans un univers ou le partage même entre frères, ne saurait privilégier l'intérêt public aux intérêts privés. Les Rothschild ont trouvé un petit employé de Banque, qui a négocié, un contrat de cession d'entreprise juteux, pour gouverner le Peuple Français, endoctriné, passé au karcher de la publicité, et tapant sur les plus pauvres, en étant le Président des Riches, et ayant embarqué les Socialistes félons, qui accueillent à bras ouverts le retour des Djihadistes qui tuent des Français.

Poutine et Trump se serrent la main avant le sommet de l'APEC, avec la possibilité pour Trump de demander l'asile Politique.

Poutine et Trump se serrent la main avant le sommet de l’APEC

© REUTERS/ Steffen Kugler/Courtesy of Bundesregierung

International

15:12 10.11.2017(mis à jour 16:18 10.11.2017) URL courte 124194385

Vladimir Poutine et Donald Trump se sont salués, mais n’ont pas encore eu d’entretiens dans la ville vietnamienne de Da Nan où ils participent au sommet de l’APEC, d’après le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov.

Les Présidents russe et américain, Vladimir Poutine et Donald Trump, se sont serré la main en marge du sommet de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) qui s'est ouvert à Da Nang, au Vietnam.

​Toutefois, le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a précisé que MM.Poutine et Trump n'ont pas encore eu le temps de s'entretenir.

Les deux chefs d'État se sont retrouvés côte à côte lors de la traditionnelle photo regroupant tous les dirigeants qui participent au sommet.

Vladimir Poutine est arrivé au Vietnam vendredi matin. Il a déjà rencontré son homologue philippin.

Pour l'instant, il n'est pas prévu au programme de sa visite qu'il rencontre le Président Trump.

La première rencontre en tête-à-tête des deux Présidents a eu lieu au sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne, en juillet dernier.

 

Macron prévient les USA d’un «danger» provenant de Russie. Heil Macron!

 

© AFP 2017 Ludovic MARIN France
15:58 10.11.2017(mis à jour 16:04 10.11.2017) URL courte La Main du Kremlin
99120629160

Les rumeurs ne cessent de courir autour des pouvoirs extraordinaires de la Main du Kremlin. Cette fois, c’est Emmanuel Macron qui a décidé de prévenir les Américains que «l'ingérence russe constitue toujours un danger pour les démocraties comme les États-Unis et la France», ajoutant qu’il fallait prendre cet avertissement au sérieux…

Même après les élections américaines et françaises, la menace de la mythique «ingérence russe» ne laisse pas Emmanuel Macron tranquille.

Depuis la Une du prestigieux Time, le locataire de l'Élysée, l'air sérieux et les yeux fixant l'horizon, a avertit les Américains des dangers émanant de la Main du Kremlin. C'est d'ailleurs toujours agréable pour celle-ci d'apparaître dans des médias réputés, bien que personne ne veuille l'interviewer elle-même.

«L'ingérence russe constitue toujours un danger pour les démocraties comme les États-Unis et la France», a mis en garde le Président français.

M.Macron a en outre appelé à rester prudents et à ne pas «sous-estimer les effets potentiels de telles interférences».

Les Américains, apparemment reconnaissant de ses consignes, ont accompagné la photo de M.Macron en couverture du magazine du titre «Le prochain leader de l'Europe*»… «si seulement il parvient à diriger la France», ajoute l'hebdomadaire en petits caractères en bas de la page.

Les mythes sur les pouvoirs extraordinaires de la Main du Kremlin, dont la fameuse «ingérence russe» dans la politique intérieure des autres pays, sont fréquemment évoqués dans des milieux politiques de différents pays. Cependant, aucune accusation ne s'est jamais appuyée sur des preuves concrètes, la majorité se contentant de louer la «surpuissante» Main du Kremlin en se référant à des sources aussi omniscientes qu'anonymes.

Jean-Pierre Chevènement décoré de l'Ordre russe de l'Amitié par Vladimir Poutine (IMAGES)

Jean-Pierre Chevènement décoré de l'Ordre russe de l'Amitié par Vladimir Poutine (IMAGES)© Alexander NEMENOV / POOL Source: AFP
Jean-Pierre Chevènement en compagnie de Vladimir Poutine, après avoir été décoré de l'Ordre de l'Amitié, lors d'une cérémonie au Kremlin, à Moscou, le 4 novembre.

L'ancien ministre français a été décoré de l'Ordre de l'Amitié par le président russe lors d'une cérémonie au Kremlin, pour sa contribution, avec d'autres, à renforcer «les liens culturels, commerciaux et amicaux avec la Russie».

Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre et actuellement représentant spécial de la France pour la Russie, a été décoré le 4 novembre de l'Ordre de l'Amitié par Vladimir Poutine, en compagnie d'autres personnalités venues de l'étranger. Par cette décoration, la Russie remercie ces derniers de leurs efforts pour «renforcer la paix, l'amitié et la compréhension mutuelle entre les peuples», selon un communiqué du Kremlin.

Nous comprenons que ce n'est parfois pas facile et qu'il faut surmonter toutes sortes de stéréotypes et de préjugés

«J'aimerai exprimer ma gratitude à nos amis étrangers qui ont reçu l'Ordre de l'Amitié. Votre attitude sincère et cordiale envers la Russie s'exprime par des actions concrètes», a déclaré le chef de l'Etat russe, cité dans le communiqué. «Nous comprenons que ce n'est parfois pas facile et qu'il faut surmonter toutes sortes de stéréotypes et de préjugés. Nous apprécions votre activisme, votre souci de la vérité et de la justice, vos efforts pour préserver la mémoire historique, pour renforcer les liens culturels, commerciaux et amicaux avec la Russie et ses citoyens», a ajouté le maître du Kremlin.

© Alexander NEMENOV / POOL Source: AFP
Vladimir Poutine décorant Jean-Pierre Chevènement de l'Ordre de l'Amitié, lors d'une cérémonie au Kremlin, à Moscou, le 4 novembre.

En renforçant les liens de tous types entre la France et la Russie, nous permettons la création d'une meilleure Europe, d'un équilibre et de la paix en Europe

«En renforçant les liens de tous types entre la France et la Russie, nous permettons la création d'une meilleure Europe, d'un équilibre et de la paix en Europe», a pour sa part déclaré Jean-Pierre Chevènement, selon des propos cités par l'agence Ria Novosti.

© CRÉDITALEXANDER NEMENOV / POOL Source: AFP
Jean-Pierre Chevènement délivrant un discourt après avoir été décoré de l'Ordre de l'Amitié russe.

Cette cérémonie au Kremlin a eu lieu à l'occasion du jour de l'Unité nationale russe, qui commémore la révolte populaire qui expulsa de Moscou les forces d'occupation polonaises en 1612.

Jean-Pierre Chevènement, un chantre français du monde multipolaire

Ministre à plusieurs reprises sous les présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac, Jean-Pierre Chevènement est notamment connu pour être un défenseur, à gauche, de l'indépendance de la France sur la scène internationale, en particulier vis-à-vis de «l’hyperpuissance» américaine. En charge de la Défense dans le gouvernement Rocard à partir de 1988, il démissionne de son poste en janvier 1991 en raison de son opposition à la participation de la France à l'intervention militaire en Irak menée par les Etats-Unis, lors de la première guerre du Golfe.

Interviewé par RT France en octobre 2016, le fondateur du Mouvement républicain et citoyen (MRC) prônait, toujours, le dialogue de la France avec toutes les nations, et appelait Paris à ne pas laisser s'installer une «cogestion» du monde abandonnée à une sorte de «G2», en l'espèce les Etats-Unis et la Chine.

En 2012, l'ex-maire de Belfort a été nommé représentant spécial pour la Russie dans le cadre de la «diplomatie économique» du Quai d'Orsay, menée par l'alors chef de la diplomatie française, le socialiste Laurent Fabius. Dans ce cadre, Jean-Pierre Chevènement avait par exemple rencontré Vladimir Poutine en mai 2014, à la demande du président de la République François Hollande, dans l'espoir de contribuer à l’apaisement des tensions entre Russie et Occident autour de la crise ukrainienne.

 

Sur quoi porte le message non public de Macron à Poutine?

© REUTERS/ Philippe Wojazer

International

16:49 08.11.2017(mis à jour 20:28 08.11.2017) URL courte 309514555

En visite en Russie, le représentant spécial de la France pour la Russie, Jean-Pierre Chevènement, a annoncé avoir apporté un message pour le Président russe de la part de son homologue français et a précisé à Sputnik que la lettre portait essentiellement sur des questions techniques et surtout sur la Syrie.

La lettre d'Emmanuel Macron à Vladimir Poutine évoque pour l'essentiel des questions techniques et mentionne également le dossier syrien, a affirmé Jean-Pierre Chevènement, représentant spécial de la France pour la Russie.

Mais pour la question de la Crimée, il était évident que la position du roquet de l'Elysée, mandaté par l'Otan, ne pouvait convenir au Président Poutine, ni celle du Donbass. 

Le message porte sur un certain nombre de décisions qui ont été le résultat de leurs entretiens téléphoniques, a-t-il expliqué à Sputnik. C'est une lettre qui n'a pas été rendue publique, concernant des questions techniques, a-t-il précisé.

À la question de savoir si le message abordait la crise en Ukraine, M.Chevènement a répondu que le thème principal était la Syrie. Sur cette question la Russie ne compte pas se désinvestir de ses positions et compte bien aider l'Armé Syrienne régulière, à récupérer ses matières premières. 

Le représentant spécial de la France pour la Russie est actuellement en déplacement à Moscou. Plus tôt dans la journée, M.Chevènement a déclaré qu'il avait un message pour le chef d'État russe, rédigé par son homologue français, et que la lettre portait présument sur l'Ukraine.

Nucléaire iranien: Mogherini pas trop d'accord avec Macron

© AFP 2017 THIERRY CHARLIER International
12:44 10.11.2017(mis à jour 13:30 10.11.2017) URL courte 182732261

Après que le dirigeant français a jugé nécessaire de «compléter» l'accord sur le programme nucléaire iranien, la chef de la diplomatie européenne a plaidé pour le maintien du Plan global dans sa forme actuelle.

L'Union européenne œuvrera pour que l'accord sur le nucléaire iranien soit implémenté par toutes les parties signataires, a déclaré la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères Federica Mogherini.

S'exprimant vendredi à Samarkand, capitale ouzbèke, Mme Mogherini a qualifié l'accord iranien d'«accomplissement majeur de la diplomatie européenne et internationale» qui «porte ses fruits».

Ses déclarations interviennent après que le Président français Emmanuel Macron a estimé que l'accord signé en 2015 entre Téhéran et les puissances étrangères n'était plus suffisant. Lors de sa visite aux Émirats arabes unis, M.Macron a ainsi jugé nécessaire de «mieux encadrer l'activité balistique iranienne et d'ouvrir un processus, avec des sanctions si besoin était, de négociation qui permettra d'encadrer cette dernière».

Ces nouvelles propositions semblent entrer en légère contradiction avec les propos tenus par le chef de l'Élysée dans sa récente interview au magazine Time, lorsqu'il a critiqué son homologue US Donald Trump pour sa position sur le dossier iranien.

«Je lui ai juste dit: quelle est votre autre option? Que proposez-vous? Si vous voulez couper toutes les relations avec l'Iran concernant ses activités nucléaires, vous allez créer une nouvelle Corée du Nord. Quelle est votre autre option? Faire la guerre, attaquer l'Iran? Ce serait une folie», a affirmé M.Macron.

Auparavant, lors d'un entretien téléphonique avec le chef du Kremlin Vladimir Poutine, le dirigeant français s'est prononcé en faveur d'une réalisation stricte du Plan global d'action conjoint (JCPOA) sur le nucléaire iranien.

Les deux leaders ont alors ont «souligné qu'il était inadmissible de revoir cette entente de manière unilatérale», a indiqué le service de presse du Kremlin.